Le commerce en ligne se porte bien. Il augmente chaque année de plus de 10% et cette progression est 10 fois supérieure à celle du commerce traditionnel. On observe même une explosion, ces dernières années, du m-commerce désignant les ventes sur smartphones et tablettes, d’où l’importance d’avoir une boutique en ligne responsive.

J’ai de plus en plus de clients qui me contactent pour créer leur site e-commerce ou qui envisagent un jour de faire évoluer leur site vitrine en boutique en ligne.

Attention, se lancer dans le commerce en ligne n’est pas une sinécure. C’est un projet généralement plus long, plus complexe et donc plus coûteux qu’un site vitrine. Et il demande en plus une maintenance plus rigoureuse. Pour finir, un bon référencement naturel est indispensable à toute boutique en ligne : difficile de vendre sans visibilité !

Ceci étant, beaucoup souhaitent se lancer dans l’aventure, mais modestement, « pour tester », ou simplement s’en servir de plateforme de paiement vers laquelle renvoyer leurs clients existants.

Il existe alors quelques astuces pour réduire vos coûts, et obtenir un outil fonctionnel simple sans prendre trop de risques.

Créer un site e-commerce pour pas cher, c’est possible

Utilisez WordPress

C’est un outil gratuit, mis à jour très fréquemment, et dont les fonctionnalités sont quasi sans limite. Vous pourrez alors construire votre eshop sur la base d’un site vitrine simple, en ajoutant une extension e-commerce. Cette formule est celle qui demandera le moins de main d’oeuvre, un temps de développement quasi nul, donc le prix le moins élevé. Si vous souhaitez plus d’infos, j’ai écrit un article expliquant en détail pourquoi créer un site avec WordPress vous reviendra moins cher.

Utilisez un plugin (ou extension) e-commerce gratuit

Après en avoir testé plusieurs, je vous recommande Woocommerce, le plus utilisé. Il a été conçu par la même boîte que WordPress. Il est très complet, facile à utiliser et compatible avec de nombreuses plateformes de paiement.

Choisissez bien les produits que vous voulez vendre

Proposez des produits « niche », spécifiques, peu courant sur le net ou des références peu distribuées. Choisissez un créneau peu ou pas occupé et évitez de vous lancer dans un secteur sur lequel Amazon est déjà très actif.

Commencez avec un nombre réduit de produits à la vente

Plus la taille de votre catalogue sera importante, plus il y aura de « pages produit » à créer et à référencer, et plus cela vous coûtera (ou bien plus vous y passerez du temps, si vous le construisez vous-même). Testez déjà avec vos produits phares, vous pourrez toujours en ajouter par la suite.

Faites vous-même les photos de vos produits

Mais faites le bien ! Une boutique en ligne avec des photos d’amateur prises à l’iphone n’est pas vendeuse. Il vous faut des images de qualité. Si vous passez par un photographe, ça va vous coûter un bras. Je vous conseille donc de vous former à la photo packshot (photos de produits sur fond blanc). Vous trouverez de nombreux tutoriels sur Youtube.

Si vous pouvez utiliser les photos de vos fournisseurs, avec leur autorisation, et si elles sont de bonne qualité, c’est encore plus simple…

Faites optimiser votre site pour le référencement naturel

C’est pour moi le seul investissement vraiment indispensable. Se lancer dans le e-commerce avec un site et des pages de produit non optimisées revient à vouloir courir un 100 mètres à cloche-pied. Vous partirez avec un gros handicap par rapport à vos concurrents.

Choisissez une plateforme de paiement sans abonnement

A court terme, c’est une option moins onéreuse que de souscrire à un abonnement de terminal de paiement virtuel chez votre banque. Paypal fera parfaitement l’affaire. Même s’ils prennent une commission plus importante sur chaque transaction, vous ne paierez aucun frais d’ouverture, ni abonnement mensuel.

Servez-vous au maximum des réseaux sociaux pour promouvoir votre site

C’est gratuit et ça marche ! Commencez par des actions simples : créez une page pour votre site, sollicitez vos contacts…

Créez un blog sur votre site e-commerce

C’est une façon de parler de vos produits, de répondre à des questions d’internautes, de donner des astuces autour de votre domaine d’activité (comme je le fais actuellement), sur le choix ou l’utilisation d’un produit, etc. Cela crédibilisera votre site, rassurera le client, et favorisera votre référencement naturel.

Globalement, ne voyez pas trop gros tout de suite

Même si WordPress et Woocommerce permettent d’ajouter énormément de fonctionnalités à votre site, je vous conseille de ne pas envisager tout de suite de faire tourner une usine à gaz. Partez avec le minimum fonctionnel, il sera toujours possible, dans le futur, de le faire évoluer.

Vous avez maintenant les clés pour vous lancer dans l’aventure en minimisant les risques. Si vous souhaitez des conseils ou un accompagnement dans la création de votre site e-commerce, contactez-moi.

Notez cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]

Je suis webmaster, référenceur et graphiste près d’Avignon depuis 2012. J’accompagne des entreprises et indépendants du Sud-Est dans leurs projets de communication et les aide à améliorer leur visibilité sur Internet.

Articles similaires

Share This