Si WordPress est aujourd’hui l’outil le plus populaire pour créer des blogs et sites vitrine, c’est grâce à sa facilité d’utilisation et à son système de gestion de thèmes graphiques.

Vous le savez sûrement déjà, le design d’un site WordPress est défini par son thème (ou template en anglais). C’est un moyen de séparer le contenu (textes et images) de sa mise en forme (couleurs, polices, fonds, agencement, marges…). Un thème WordPress fait donc office de gabarit (modèle) où certains éléments du design sont modifiables facilement, la plupart du temps sans passer par l’écriture de code.

Si vous souhaitez créer un site et que vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare, il faudra donc que vous choisissiez un thème WordPress en français. Voici quelques astuces pour vous aider dans votre recherche.

Choisir un thème WordPress en français

Vous avez de la chance, la seconde force de WordPress c’est son énorme communauté de développeurs et de designers. De ce fait, il existe des milliers de thèmes WordPress à télécharger sur le net, pour un prix allant en gros de 0 à 100 euros (ce qui n’est pas grand chose par rapport au prix de création d’un site). A ce stade, vous aurez vite fait de vous noyer dans ce trop grand choix qui s’offre à vous.

Voici selon moi les éléments à bien prendre en compte pour choisir votre thème WordPress.

Choisir un thème premium

Pour faire court, choisir un thème gratuit n’est pas forcément la meilleure option. Mieux vaut y mettre quelque dizaines d’euros et avoir l’assurance d’obtenir régulièrement des mises à jour de la part du constructeur (important pour la sécurité de votre site, entre autres), et un service après vente réactif.

Savoir voir au-delà du design

Quand on n’y connait rien et qu’on cherche un thème pour son entreprise, on a vite fait d’en choisir un pour la thématique abordée dans sa démo et non pour ces réels atouts. Exemple : vous voulez faire le site vitrine de votre restaurant, alors vous choisissez un thème dont la démo illustre un restaurant, parce que les images vous parlent. Cela peut être une solution, certes, mais qui manque souvent d’objectivité.

Il faut penser que la plupart du temps vous ne pourrez pas réutiliser ces images, car elles ne sont pas libres de droit. Ensuite, en terme de design, ce même thème fonctionnerait sans doute tout aussi bien pour un artisan ou une agence immobilière, simplement en changeant les photos. Il faut donc essayer de juger le thème de par ses fonctionnalités, ses options, et non par les images de la version démo.

Choisir le bon thème WordPress en Français

4 thématiques différentes abordées avec le même thème

Prenez plutôt en compte les possibilités d’agencement des éléments sur la page. Par exemple si vous voulez un menu vertical à gauche, choisissez un thème qui pourra vous le faire, car tous ne le font pas. Même chose si vous souhaitez un design d’en-tête (menu, position du logo) bien spécifique, ou des animations particulières. Mais pensez toujours que le design de la plupart des éléments (couleurs, photos, typos…) pourra être personnalisé par la suite.

Fonctionnalités et compatibilités

Si le design de la démo vous plait, c’est déjà une bonne chose, mais vous devez ensuite vérifier que le thème propose les fonctionnalités dont vous avez besoin. Par exemple, si vous voulez un système de portfolios pour montrer vos réalisations, si vous voulez un type de diaporama pleine page, ou encore si vous souhaitez rendre le site multilingue (compatible avec le plugin WPML) ou évoluer un jour vers une boutique en ligne (compatible avec le plugin Woocommerce), alors trouvez le thème qui répondra à ces besoins, car tous ne le font pas.

Egalement, tous les thèmes ne sont pas aussi faciles à optimiser pour le référencement. Ce sera difficile pour vous d’avoir un avis sur ce point, mais c’est à prendre en compte.

Ergonomie

En testant la démo, vous pourrez juger de l’ergonomie du site pour les visiteurs. Pensez d’ailleurs à tester la version mobile de cette démo !

Une autre chose importante, c’est l’ergonomie du backoffice, c’est à dire de l’interface d’administration par laquelle vous passerez à chaque fois que vous voudrez mettre votre site à jour. Chez certains fabricants, l’organisation des menus est intuitive et vous trouvez vite ce que vous cherchez. Chez d’autres, elle l’est beaucoup moins et vous allez passer quelques premières soirées à galérer avec ce thème, vous sentant aussi perdu qu’on le serait devant le tableau de bord d’un cockpit d’avion. Reste alors à espérer que le thème fournisse une documentation (guide d’utilisation) bien faite, qui sera dans 95% des cas en anglais.

A ce propos, la traduction en français des menus dans le backoffice n’est pas toujours systématique. Pensez donc à le vérifier avant achat.

Autre élément primordial, il est beaucoup plus simple de choisir un thème qui intègre un « builder » pour construire les pages. En clair, il s’agit d’une fonctionnalité qui vous permettra de créer une page en empilant des boîtes (exemple : la boite « titre de la page », puis en dessous une boîte « texte », puis une boîte « image », etc.) et de les organiser en faisant des glissés-déposés. Ces boîtes sont des modules dans lesquels vous pouvez ajouter du contenu sans écrire de code, et en modifier le design simplement (couleur, taille, espacement…).

Notoriété du fabricant

Dernier conseil : préférez, dans la mesure du possible, un gros fabricant de thème qui roule sa bosse sur le net depuis plusieurs années, et qui a pu faire considérablement évoluer son thème depuis la première version, permettant ainsi de le rendre plus compatible, plus ergonomique, plus sécurisé et tout simplement plus optimisé.

En cas de besoin très spécifique, un webmaster averti pourra se permettre de choisir un fabricant de thème moins connu. Mais si vous êtes novice, préférez un outil qui a de (nombreux) bons avis et un nombre important d’utilisateurs.

Mon thème WordPress favori : Divi

Cela fait plusieurs années que je travaille avec WordPress et j’ai pu tester de nombreux thèmes, de différents constructeurs, gratuits ou payants. Certains ont bien fait le job, d’autres m’ont demandé une prise en main et un travail supplémentaire en début de création pour comprendre la logique du constructeur.

On a beau connaître WordPress depuis des années, paramétrer un thème est encore autre chose. Si le thème est mal fait, vous vivrez, vous aussi, de grands moments de solitude, comme quelqu’un qui cherche pour la première fois le frein à main dans une voiture moderne, alors qu’il a son permis depuis 20 ans…

Enfin, il m’est aussi arrivé d’avoir de mauvaises surprises avec certains thèmes bien après la finalisation du site : problème de compatibilité avec un plugin, mise à jour impossible, support technique silencieux…

C’est pourquoi je réalise aujourd’hui 90% de mes sites avec le même thème, un thème très polyvalent que je connais bien et qui me permet de faire énormément de choses. J’ai pris une licence à vie il y a 2 ans, et chaque jour je m’en félicite.

Avec ce thème, on est au delà du thème « pré-fait » qu’on installe, qu’on remplit avec nos textes et photos. J’ai l’habitude de le présenter à mes clients comme une grosse « boîte à outils » qui permet de faire à peu près tout ce qu’on imagine, et donc d’adapter complètement le design à notre contenu.

Allez. Assez de suspense, je vais cracher le morceau. Il s’agit du thème Divi, du fabricant Elegant Themes.

Concrètement, voici une liste (non exhaustive) d’arguments pour vous aidez dans votre décision :

  • Entièrement traduit en Français (sauf le site sur lequel ils le vendent :)
  • Un builder « visuel » pour construire vos pages directement depuis la partie visible du site.
  • Une visite guidée interactive pour apprendre à utiliser ce builder visuel.
  • Des modèles « pré-faits » de design à télécharger toutes les semaines.
  • 46 types de modules pour remplir vos pages (les fameuses « boîtes »).
  • Possibilité de construire votre site sans écrire une seule ligne de code.
  • Des mises à jours toutes les semaines.
  • Thème responsive, avec un contrôle très poussé de l’affichage sur la version mobile.
  • Très facile à optimiser pour le référencement avec le plugin Yoast SEO.
  • Compatible WPML et Woocommerce.
  • Bien sécurisé.
  • Un support technique ultra réactif et disponible, rien à dire.
  • Une énorme communautés d’utilisateurs, même français ! Ils vous aideront à trouver des réponses à vos questions.
  • De nombreux tutoriels en ligne en français.
  • De nombreux sites d’aides à la personnalisation sur Divi.
  • Des astuces et idées chaque jour sur le blog du fabricant.
  • Un prix correct : 75€, dans la même gamme que ses principaux concurrents.
  • Accessoirement, ce pack donne accès à tous les thèmes du fabricant, et à de très bons plugins, dont Monarch, qui permet de gérer les partages sur les réseaux sociaux.
  • Possibilité de vous faire rembourser pendant 30 jours si vous regrettez votre achat.

Vous l’aurez compris, je suis un convaincu. Surtout depuis qu’ils ont sorti leur builder visuel qui apporte un côté plus ludique et intuitif à la création des pages et permet de gagner un temps fou.

Pour les débutants, Divi permet une prise en main rapide, et des perpectives d’évolution intéressantes.

Pour les webmasters, c’est un outil surpuissant avec lequel je vais jusqu’à faire de l’intégration de webdesign pour des boîtes de communication. Vous trouverez des exemples de sites créés avec Divi dans mon portfolio Web.

D’après le constructeur, ce serait aujourd’hui le thème WordPress le plus vendu au monde…

Pour en savoir plus et voir des vidéos et démos de Divi, rendez-vous sur le site d’Elegant Theme. Ce lien est dit « affilié », c’est à dire que je percevrai un petite commission si vous décidez d’acheter le thème. Cela viendra mettre un peu de beurre dans mes épinards et sera une façon de me remercier si le contenu de mon blog vous a aidé dans vos projets ;)

Si vous avez des questions sur Divi, je pourrai essayer d’y répondre.
Et si vous connaissez déjà Divi, qu’en pensez-vous ?
Sinon, avez-vous d’autres bons thèmes WordPress en Français à recommander ?

Notez cet article
[Total: 1 Moyenne: 5]

Je suis webmaster, référenceur et graphiste près d’Avignon depuis 2012. J’accompagne des entreprises et indépendants du Sud-Est dans leurs projets de communication et les aide à améliorer leur visibilité sur Internet.

Articles similaires

Share This